Nous utiliserons «tous les moyens» pour défendre les intérêts du Nil

Please log in or register to like posts.
News


LE CAIRE (AP) – L’Égypte a déclaré samedi qu’elle utiliserait « tous les moyens disponibles » pour défendre « les intérêts » de son peuple après que l’Éthiopie a ignoré la dernière série de pourparlers négociés par les États-Unis sur un projet de barrage du Nil contesté avec l’Égypte et le Soudan.

Un accord final sur l’énorme barrage de la Grande Renaissance éthiopienne était attendu lors des pourparlers de deux jours négociés à Washington, qui se sont achevés vendredi.

L’Égypte a signé l’accord, l’Éthiopie a ignoré les pourparlers et le Soudan, qui était présent, n’a pas signé l’accord élaboré par les États-Unis.

L’Égypte a déclaré samedi dans un communiqué de son ministère des Affaires étrangères qu’elle « regrette l’absence injustifiable de l’Éthiopie … à ce stade critique des négociations ».

Il décrit les morts comme «justes et équilibrés».

L’Éthiopie a déclaré qu’elle avait sauté les pourparlers «parce que la délégation du pays n’a pas conclu sa consultation avec les parties prenantes concernées».

Le différend sur ce qui sera le plus grand barrage hydroélectrique d’Afrique oppose le désir de l’Éthiopie de sortir des millions de personnes de la pauvreté aux préoccupations de l’Égypte concernant un approvisionnement en eau critique.

L’Egypte « continuera d’accorder à la question toute l’attention qu’elle mérite, dans le cadre de ses responsabilités nationales de défense des intérêts du peuple égyptien ainsi que de son sort et de son avenir, par tous les moyens disponibles », a déclaré le ministère égyptien des Affaires étrangères sans plus de précisions.

Reactions

0
0
0
0
0
0
Already reacted for this post.

Reactions