L’Organisation mondiale de la santé déclare maintenant que la transmission du coronavirus par des patients qui ne présentent aucun symptôme est «très rare»

Please log in or register to like posts.
News


Ouf! Je vais avoir besoin de l’Organisation mondiale de la santé pour le rassembler parce que sa mélodie a beaucoup changé! Selon des responsables de l’OMS, les patients atteints de coronavirus sans symptômes ne sont pas ceux qui provoquent la propagation du virus, selon CNBC.

Certaines personnes, en particulier les personnes jeunes et en bonne santé par ailleurs, qui sont infectées par le coronavirus ne développent jamais de symptômes ou ne présentent que des symptômes bénins tandis que d’autres peuvent ne développer des symptômes que quelques jours après avoir été effectivement infectées.

Les preuves préliminaires des premières flambées ont indiqué que le virus pouvait se propager par contact de personne à personne, même si le porteur ne présentait aucun symptôme. Mais maintenant, les responsables de l’OMS disent que si une propagation asymptomatique peut se produire, ce n’est pas le principal moyen de transmission du virus.

« D’après les données dont nous disposons, il semble toujours rare qu’une personne asymptomatique transmette effectivement à un individu secondaire », a déclaré le Dr Maria Van Kerkhove, chef de l’unité des maladies émergentes et des zoonoses de l’OMS, lors d’un point de presse des Nations Unies. siège de l’agence à Genève. « C’est très rare. »

Van Kerkhove affirme que les réponses du gouvernement devraient se concentrer sur la détection et l’isolement des personnes infectées présentant des symptômes, et le suivi de toute personne qui aurait pu entrer en contact avec elles.

Davantage de recherches et de données sont nécessaires pour «vraiment répondre» à la question de savoir si le coronavirus peut se propager à grande échelle par le biais de porteurs asymptomatiques, a ajouté Van Kerkhove.

«Nous avons un certain nombre de rapports de pays qui effectuent une recherche de contacts très détaillée», a-t-elle déclaré. «Ils suivent des cas asymptomatiques. Ils suivent des contacts. Et ils ne trouvent pas de transmission secondaire. C’est très rare. « 

« Ce sur quoi nous voulons vraiment nous concentrer, c’est suivre les cas symptomatiques », a déclaré Van Kerkhove. «Si nous suivions réellement tous les cas symptomatiques, isolions ces cas, suivions les contacts et mettions ces contacts en quarantaine, nous réduirions considérablement» l’épidémie.

Vous voulez des mises à jour directement dans votre boîte de réception de texte? Frappez-nous au 917-722-8057 ou Cliquez ici pour rejoindre!



Reactions

0
0
0
0
0
0
Already reacted for this post.

Reactions