Cinq ouvertures à froid garanties pour vous faire craquer

Please log in or register to like posts.
News


Une bonne série de comédie doit avoir des blagues de qualité et des histoires divertissantes tout au long, mais il n’y a pas de meilleur moyen d’attirer un public sur un spectacle et à long terme qu’un grand grand froid.

Certains scénaristes de télévision utilisent des ouvertures à froid pour se lancer directement dans une intrigue dans le but de faire en sorte que celui qui les regarde disparaisse, «eh bien, je dois juste savoir comment cela se passe», et d’autres le traitent comme presque une mini-esquisse, distincte des événements réels et qui peut ou non suivre le thème général de cet épisode, qui permet différentes blagues et une manière différente d’apprendre à connaître les personnages. Quelle que soit l’approche, le plus important est que ce soit marrant. Les premières minutes précédant la séquence de titres et le générique d’ouverture sont ce qui fera ou détruira l’intérêt du spectateur pour n’importe quel spectacle, et s’il est bien fait, cela deviendra souvent le moment préféré des fans de tout l’épisode.

Voici cinq des meilleures ouvertures à froid qui vous feront rire et voudront commencer à binge ces spectacles dès maintenant.


Schitt’s Creek S3E11 – ARRÊTE DE DIRE DES POUX

EST QUELQU’UN D’AUTRE ITCHY MAINTENANT


Parcs et loisirs S3E9 – Ron Swanson sort une dent

L’ultime mouvement de puissance


Letterkenny S2E3 – Squirrely Dan devient un peu trop franc sur sa relation

C’est impoli d’embrasser et de dire


Le bureau S5E13 – Exercice d’incendie fou de Dwight

« NOUS SOMMES TRAPPÉS, TOUT LE MONDE POUR LUI-MÊME »


Brooklyn Nine-Nine S5E17 – Peralta fait chanter la programmation «Je le veux comme ça»

Probablement la fin la plus discordante d’une chanson de Backstreet Boys


Reactions

0
0
0
0
0
0
Already reacted for this post.

Reactions

Laisser un commentaire