À l’occasion de la Journée mondiale du goth: Sin Harder de Batcave discute du passé et de l’avenir du Dark Dance Clubbing

Please log in or register to like posts.
News



Je remonte assez loin avec la scène punk et la scène deathrock. Ce terme a été fabriqué en Californie. C’est nous. Parlons d’un Huntington Beach Goth contre quelqu’un de Bathe ou de Londres ou quelqu’un d’Irlande ou d’Espagne. Nous sommes différents des homologues européens. Ma famille vient d’Europe. Mais nous avons toujours changé. Nous avons changé le punk, nous avons changé le deathrock pour répondre à nos propres besoins et à notre propre façon de penser. Pour l’Europe, c’est plus un style de vie et pour nous, c’est juste la vie. Nous avons apporté un look décontracté aux choses avec un bord plus rugueux. Une agression punk et métal, surtout en Californie. Nous avons tous notre propre liberté de ne pas être coincés dans une seule catégorie. Nous pourrions écouter du punk hardcore et aller directement au Bauhaus. La nôtre semblait toujours un peu plus difficile, un peu plus nerveuse. Visuellement, nous avons essayé de le rendre le plus radical possible. Nous voulions un peu d’excitation et un changement majeur par rapport à la norme. Et pas seulement pour être scandaleux d’influencer l’avenir. Batcave a toujours essayé de rapprocher le nouveau et l’ancien. Beaucoup de gens voulaient juste quel était l’avenir. Comme Static-X et Combichrist. L’époque des fleurs de mur et des vestes en cuir, s’appuyant contre le mur et se regardant, était révolue. Nous voulions être connus comme un club amical. Vous avez été accueillis. Je les ai accueillis à la porte et les ai accueillis à la sortie.

Nous n’avons jamais été coincés en tant que club hétéro, club gay, club métal. Si vous regardez les fondateurs de Londres, ils étaient totalement contre le fait d’être qualifié de Goth Club. Ne forcez pas les gens à être les mêmes que vous. Je ne veux pas que les gens soient moi. Ne prétends pas être moi ou quelqu’un d’autre. C’est le vrai poseur.

Au début à l’avant 242, KMFDM, Skinny Puppy et FrontLine Assembly. Plus récemment 3Teeth. Nous avons travaillé avec tous les grands artistes. Cosico, la vieille école Bauhaus, Love and Rockets, Slick Idiot, de KMFDM, qui était probablement notre plus grand spectacle au Cirque. C’était très cool. Johnny Coffin a fait sortir un groupe d’Italie. Skum Love a joué en direct avec son groupe, mais était également DJ. Certains de ces événements étaient du KGB, mais peu importe ce que je fais, les gens disent toujours que c’est Batcave. Pendant plus de 5 ans, j’ai travaillé pour Club Hell et Fetish Nation.

Wry Mantione et Goddes Nyx (Eric Charles)

Parlez de l’intersection de la scène fétiche, industrielle et gothique.

Le fétiche n’a pas toujours été bien reçu. J’ai pris beaucoup de mou pour cela. En Europe, ils ne travaillent pas vraiment avec le fétiche. Je sentais que je pouvais unir cette scène, même si je ne participais pas particulièrement. Lui donner une plateforme était vraiment important pour moi depuis le début, et encore aujourd’hui. Je pense que c’est génial à regarder pendant que vous dansez. J’ai eu quelques propriétaires de clubs qui pensaient que le fétiche ne devrait pas être le bienvenu. Je sentais que c’était une position que je devais défendre, la liberté de choix que j’avais en tant que promoteur, et je le considérais comme une forme d’art qui devait être montrée, ainsi que d’autres choses comme les spectacles burlesques. À l’époque, les gens avaient vraiment du mal à changer.

Sin, que pouvez-vous nous dire sur vos problèmes de santé et comment ils ont affecté vos activités créatives?

Eh bien, ce n’est pas agréable d’être connu comme le gars qui a combattu le cancer de stade 4. Même avec David Bowie mourant d’un cancer, et Lemmy de Motorhead et bien d’autres. Mistress Cyan, qui a eu un cancer et a survécu, dirige toujours Sanctuary à ce jour et les Girls of Sanctuary ont joué dans de nombreux événements Batcave au fil des ans, y compris en tant que groupe lors de grands événements comme Doomsday Ball et d’événements mensuels comme SUBMIT, que nous venons de réactiver en janvier. . Nous avons également travaillé avec elle chez DomCon. Nous avons commencé à organiser des événements de sensibilisation au cancer, avant même Batcave. Avant d’avoir le cancer, j’ai commencé à faire de la sensibilisation au cancer du sein. Beaucoup de mes amies avaient besoin d’aide alors je levais de l’argent. J’ai commencé à m’impliquer dans Cancer Walks

2 semaines après une opération chirurgicale majeure, j’étais sur une piste de collecte de fonds pour l’American Cancer Society.

[Getting cancer] Je dois dire que l’esprit a changé. J’étais beaucoup plus aimante et compréhensive envers les autres. Peu importe qui vous étiez, vous pourriez avoir un cancer et lutter. Et les enfants qui étaient toujours dans des trucs sympas comme Batman et Star Wars, ils pouvaient voir ce que je vivais et que j’allais réussir. Il n’y avait pas grand-chose qui me donnerait envie d’abandonner. J’irais à Batcave même en chimio et en radiation. et les gens ne savaient même pas. Je ne voulais pas le dire aux gens. Mais finalement, c’était trop difficile à cacher. Je ne pesais que 130 livres à 5’10 ”. J’ai perdu tellement de poids que ma copine de l’époque pouvait me transporter. Je travaillerais la porte. C’est ça, nous avons toujours été très actifs. Je n’ai jamais été un promoteur pour m’asseoir sur un canapé et regarder les choses se produire. Batcave était mon seul débouché. Je serais au lit pendant 3 semaines. À l’époque, le plan était: je ne vais pas y arriver. Je voulais donc que chaque événement soit le meilleur que nous puissions faire.

Comment votre communauté a-t-elle traité le coronavirus et n’a pas pu sortir dans les clubs et danser, boire, socialiser?

Ce qui est cool, c’est que nous avons trouvé un moyen de contourner tout cela. Pour moi, la tristesse est venue, la dépression est venue, la première fois de ma vie où j’étais complètement seule. Je viens de déménager. C’est un moment où les gens ne parlent même pas au téléphone. Vous obtiendrez un texte. Nous avons donc trouvé un moyen de le faire [streaming events]. Je pouvais voir des gens danser,

d’avoir à l’écran Kitty et Chromegirl, tous les Batcavers…. Vous pouviez danser avec eux et vous vous sentiez comme si vous dansiez avec eux en personne. Je verrais des gens enseigner à leurs enfants. Les mamans apprennent à leurs enfants à danser

qui n’avait jamais vu de club gothique. Des gens qui n’avaient jamais vu ce que nous faisions et qui n’avaient aucune idée du fétiche, de notre danse et de nos mouvements. Je ne vais tout simplement pas abandonner la scène.

(Avec la permission des agents de la luxure)

Quels sont vos objectifs avec la réalisation d’événements en streaming en ce moment?

Tout le streaming est né parce que nous avons fait des week-ends qui étaient toujours gratuits. Nous travaillons tous pour des conseils. De nombreuses nuits, nous n’obtenions rien. Nous avons investi de l’argent dans et acheté l’équipement. Batcave n’a jamais été une entreprise particulièrement lucrative et elle n’était pas censée l’être. Maintenant, nous créons et nous connectons à travers le monde. Nous pouvons atteindre 30 000 personnes. Tout le monde veut savoir ce que fait LA. Nous recevons des tonnes de messages du monde entier.

Que réserve l’avenir?

Je pense que l’avenir est que certains d’entre nous n’auront pas à voyager et d’autres n’auront pas les moyens de voyager. Je pense que l’avenir aura des écrans massifs où nous montrerons une interview avec quelqu’un comme Siouxie et Banshees en direct. Ou Robert Smith. Ou même des groupes modernes. Bien sûr, nous sommes à Los Angeles, mais les gens du monde entier nous influencent et nous les influençons. Nous avons toujours été un club tourné vers l’avenir par rapport à d’autres événements axés sur la tradition et la conservation du passé. Ça n’a jamais été nous. Nous devons apporter les chauves-souris pour bébés. Pour moi, le mot Batcave est un groupe de Darklings. Une grotte pleine de chauves-souris. Un groupe de personnes. Les goths traditionnels ne suivent pas un genre ou une tendance. Tu n’as pas essayé d’être pareil.

Batcave Fashion & Fet Ball LiveStream Experience avec les hôtes Sin Harder, Dani Divine, Metal Sanaz, Grinder & Fire Performance Troupe The Agents of Lust, Syfy’s Monster Man Cleve Hall, DJs, groupes de métal, go go dancers, burlesque, aérienistes, artistes visuels, vendeurs, table ronde, performances fétichistes et plus encore. L’entrée à 4,99 $ vous permet d’accéder à plusieurs salles Zoom pour des performances en direct, de la musique et de la danse. 24,99 $ L’accès VIP vous offre des performances fétichistes exclusives. 100 $ VIP «platine» et VIP «exclusif» sont également disponibles. Plus d’informations ici.

Reactions

0
0
0
0
0
0
Already reacted for this post.

Reactions

Laisser un commentaire